• Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d’offres
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion de catégories
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
  • Suggestion d'entreprises
  • 0 résultat. Vouliez-vous dire ?
Devenir exposant
Aide
Mon compte

Les actualités de PROBANCE

Probance lance PHM for Brands, une réponse aux besoins cross canal des marques

18 mars 2013

Web to shop

Des modes de consommation on & off qui évoluent et imposent aux marques la mise œuvre nécessaire d’un Data-driven marketing
Encore en retard par rapport aux distributeurs, pure players de l’internet ou spécialistes de la VPC, les marques ont commencé en 2012 à investir dans des outils eCRM pour mettre en place un data-driven marketing.

Ces marques doivent, en effet, relever un challenge important : développer leur activité e-commerce tout en valorisant leur réseau de distribution physique.

Aujourd’hui, les clients consomment de façon hybride et les parcours d’achat se diversifient : Le consommateur se connecte puis se rend en magasin pour se procurer un article (tendance du ROPO, Search Online & Purchase Offline) ou bien il apprécie le produit sur le point de vente et le commande en ligne.

Comment intégrer ces nouveaux usages dans la relation avec la marque et accroître ses ventes sur l’ensemble des canaux ?

Ce challenge du cross-canal requiert de nouveaux outils qui doivent permettent aux marques d’avoir un référentiel client unique intégrant l’ensemble des interactions On et Offline.

Elles doivent pouvoir exploiter ces données au travers de campagnes toujours plus personnalisées, diffusables efficacement sur les différents types de canaux (web, SMS, App, réseau sociaux, papier, call center) et les équipements utilisés par les clients (mobile, tablet, PC).

Connecter les points de ventes physiques avec les programmes de fidélité des marques : la réponse Probance

Probance lance aujourd’hui sur le marché l’offre PHM for Brands, composée de deux solutions « Target for Brands » & « Recommend for Brands ».

Ces deux solutions intègrent un datamart marketing et un outil de gestion de campagnes. Toutes deux proposent également un module exclusif, appelé PHM Network permettant de connecter les points de vente physiques et d’unifier les programmes de fidélité.

Une fois connecté, les informations des clients sont intégrées dynamiquement dans le datamart. Les points de vente peuvent en outre, accéder aux informations clients grâce à une interface dédiée et même, en option, envoyer des campagnes aux clients faisant parti de leur zone de chalandise.

Les moteurs de recommandation, clef d’un dialogue client One to One

La différence entre les deux solutions est liée à la présence des moteurs de recommandation produit dans la solution « Recommend for Brands ».

Fruits des travaux de recherche du département R&D de Probance, ces moteurs de recommandation exclusifs utilisent des algorithmes statistiques qui calculent quels sont les produits au catalogue que chaque client est le plus susceptible d’aimer à l’instant T et détectent aussi les changements d’intérêt.

Forte de 4 algorithmes différents, la solution permet aux marketeurs d’envoyer automatiquement à leurs clients des messages uniques et extrêmement pertinents. C’est le fondement du marketing One to One et la clef d’une meilleure délivrabilité et de taux de transformation optimisés.

L’offre Probance vise le marché des marques et des enseignes disposant d’une activité e-commerce et d’un réseau de points de vente. Elle vient compléter l’offre existante (PHM media pour les sites médias et PHM Commerce pour les e-marchands).


 

Probance lance PHM for Brands, une réponse aux besoins cross canal des marques
Contacter le fournisseur

Vestiaire Collective prolonge l’expérience social shopping de sa communauté avec Probance

05 mars 2013

Probance, éditeur de logiciels eCRM, annonce la mise en place de sa solution PHM Commerce Recommend pour le compte de Vestiaire Collective.

En qualité de site e-commerce communautaire de mode, l’expérience proposée par Vestiaire Collective est unique : elle permet à ses membres de recycler leur vestiaire, d’échanger leurs coups de cœur et de partager leur même passion pour la mode avec des milliers d’autres passionnés venant des quatre coins du monde.

Vestiaire Collective mise sur une relation privilégiée avec ses membres

Les enjeux pour Vestiaire Collective sont multiples pour fidéliser et animer une communautéconnectée dans l’univers de la mode:
•Mieuxconnaîtresa communauté de membres et cibler efficacement
•Scénariserles campagnes d’emailing
•Optimiseret personnaliser les mises en avant (sur les emails)

Par ailleurs, Vestiaire Collective ne proposant que des produits uniques, cette spécificité doit impérativement être prise en compte afin de ne pas promouvoir des produits qui risqueraient de ne plus être disponibles.

La réponse Probance, la data miseauservice d’une relation client efficace et personnalisée

LasolutionPHM Commerce Recommendproposée parProbanceaétéspécialement conçue pour les e-commerçants. Certaines fonctionnalitésproposées,uniques sur le marché,ontsu particulièrement séduireVestiaire Collective:

•Les possibilités très avancées de personnalisation offertes grâce par les moteurs de recommandations embarqués. Ces moteurs, intégrant le caractère unique des produits, la gestion automatique des tailles par membre, permettent à Vestiaire Collective de pousser automatiquement aux clients les catégories de produits et les marques que les clients aiment.

•La dimension sociale est un enjeu important dans le modèle Vestiaire Collective, Probance permet au site d’intégrer facilement de nombreuses sources de data dont les données sociales de type Facebook (fan, like…).
•Une segmentation dynamique permettant de réagir en temps réel à toute action d’un client ou d’un prospect au travers de campagnes «trigger» et de campagnes «cycle de vie».

«La forte imbrication des réseaux sociaux dans notre modèle imposait le choix d’une solution qui permette d’intégrer facilement de multiples sources de données, nous souhaitions également bénéficier d’une solution capable d’envoyer des messages très personnalisés afin d’entretenir et de développer la relation privilégiée que nous avons avec nos membres.

Probance a su répondre parfaitement à ces problématiques» déclare Inès Hani, responsable marketing de Vestiaire Collective.

“Nous sommes très heureux et fiers qu’une société ayant une approche marketing aussi pertinente et novatrice que Vestiaire Collective ait choisi Probance.

Les spécificités, la dimension internationale et la forte composante sociale de ce projet ont pu être gérées sans aucun développement spécifique. Cela valide le fait que Probance propose une solution générique capable de s’adapter à tout e-commerçant qui veut faire du One to One» déclare EmmanuelDuhesme, PDG de Probance.

A PROPOS DE PROBANCE :

Probance, expert reconnu de la donnée est éditeur de logiciels e-CRM en mode SaaS basés sur une infrastructure Cloud. Sa gamme de produits s’articule autour de trois offres phares dédiées aux e-commerçants, aux sites média et aux marques: PHM COMMERCE, PHM MEDIA et PHM FOR BRANDS.

Son approche spécifique permet Probance de travailler au quotidien avec des groupes de premier plan, mais également avec nombre de PME qui apprécient le ROI immédiat lié à l’utilisation des solutions de l’éditeur. En 2012, plus de 3 milliards de messages ont été envoyés depuis la plateforme Probance.
 

Vestiaire Collective prolonge l’expérience social shopping de sa communauté avec Probance
Contacter le fournisseur

Probance lance l’algorithme « Best-Interest », enfin une mesure de l’engagement d’achat sur Internet !

28 janvier 2013

Probance, éditeur de solutions eCRM pour les e-commerçants, spécialiste de la data au service de la performance des campagnes marketing, annonce le lancement de son algorithme « Best-Interest » afin de mesurer l’engagement d’achat des internautes.

Quel sera le prochain achat de mes clients ?

Tout site de vente en ligne aimerait le savoir afin d’organiser son catalogue et d’orchestrer ses promotions. Dans un environnement riche en données comportementales et contextuelles, il est nécessaire de mesurer l’engagement pour proposer la bonne offre au bon moment.

Pour mesurer la notion d’engagement, Probance a analysé sur plusieurs sites e-commerce partenaires présentant des cycles de récurrences de ventes plus ou moins longs (mode, logiciels, accessoires…), les comportements passés des membres vis- à-vis des marques et catégories de produits sur près de 2 ans d’activité, ainsi que leur traduction en commandes.

Ces analyses ont permis d’observer l’impact des actions des membres sur leurs achats pour construire un modèle statistique d’engagement baptisé « Best-Interest » Ce modèle auto-apprenant peut alors s’appliquer sur tout site e-commerce pour mesurer, pour chaque membre, son attachement aux marques ou aux catégories de produit, et en déduire celle pour laquelle sa probabilité d’achat est la plus forte.

Cette mesure en continu de l’engagement donne un couple « membre/marque » ou « membre/ catégorie de produit » qui permet d’alimenter la personnalisation des campagnes marketing, en proposant le produit qui a le plus de chance de déclencher l’achat à l’instant T.

Les enseignements du modèle Best-Interest

Ce modèle d’engagement permet de valider des idées marketing plutôt intuitives qui deviennent maintenant précisément mesurables :

1. Plus le temps passe, moins l’achat, la consultation ou la mise au panier d’un article a d’impact sur l’engagement. Le membre peut avoir renoncé à son achat, acheté ailleurs, ou même totalement oublié qu’il était venu sur ce site.

2. L’action réalisée influe sur l’engagement. Intuitivement, il est facile de comprendre qu’un achat est plus engageant qu’un panier abandonné ou qu’une visite, par exemple. Mais il faut le décliner par marque. Pour certaines marques, une simple visite peut indiquer un engagement fort, pour d’autres, non.

3. Enfin, la décroissance de l’engagement est différente d’une marque à l’autre. Pour certaines marques, l’engagement reste fort même plusieurs jours après l’action. Pour d’autres, la courbe de l’engagement décroit très vite. Ces phénomènes sont vrais aussi pour les catégories de produits.
 
Le moyen d’adopter enfin un vrai marketing One-to-One

Cette méthode de mesure de l’engagement permet donc de définir quelle marque ou quelle catégorie de produit le membre a le plus de probabilité d’acheter. Elle permet aussi de savoir à quel moment la marque ou la catégorie de produit pour laquelle le membre montre le plus d’intérêt change.

Avec une solution d’automatisation des campagnes, il est donc possible de définir un scénario qui permet d’envoyer un message dès qu’il y a un changement d’intérêt du client.

L’évolution permise par ces solutions est importante pour le marketeur : il ne s’agit plus de définir quel segment est le plus pertinent pour router une campagne prévue sur la marque X, mais bien de s’intéresser au client avant tout, et de se demander quel produit va l’intéresser aujourd’hui.

Nous sommes bien ici dans une démarche totalement customer centric, permise par la puissance et la pertinence des algorithmes de recommandation appliquée en continu sur les données clients.

La dernière étude « Email Marketing Attitude » réalisée à l'initiative du SNCD, montre que les Français sont favorables aux e-mails personnalisés.

Probance lance l’algorithme « Best-Interest », enfin une mesure de l’engagement d’achat sur Internet !
Contacter le fournisseur

Probance annonce les 5 tendances 2013 du marché l’ECRM et son bilan de l’année 2012

14 janvier 2013

L’année 2012 qui vient de s’achever a été une année particulièrement dynamique pour Probance. En effet, la société a connu durant cette période une augmentation de plus de 100% du rythme de nouvelles signatures. Cette performance a été réalisée dans un contexte marché toujours aussi peu lisible : tous les éditeurs ont le même discours alors même que les propositions de valeur sont très différentes d’un acteur à l’autre.

Alors, amélioration de la pertinence de son offre ou augmentation globale du marché ? Il est trop tôt pour le dire, Probance a, en revanche, observé un certain nombre de faits marquants qui annoncent les tendances fortes de 2013.

•Tendance n° 1 : Les marques investissent le data-driven marketing
Encore en retard par rapport aux distributeurs, pure players de l’internet ou spécialistes de la VPC, les marques ont commencé en 2012 à investir dans des outils eCRM pour mettre en place un data-driven marketing.

Cette arrivée des marques est un signe fort de maturation du marché. Gageons que cette arrivée des marques, va permettre aussi le développement effectif du cross canal qui est resté jusqu’à présent surtout un sujet de mission pour les sociétés de conseil et de communication pour les éditeurs de solutions mais a donné lieu à bien peu de réalisations concrètes probantes.

•Tendance n° 2 : Le One to One marketing, une exigence forte des clients
Les notions de personnalisation et de recommandation sont aujourd’hui une préoccupation majeure pour tous les acteurs du marché et de leurs clients.

La Newsletter du Mardi et du Jeudi a encore perdu de son attrait, au profit d’une communication qui pousse à chaque prospect ou client les produits et contenus qu’il aime.

Les éditeurs de solutions l’ont bien compris et l’année 2012 a été marquée par de nombreuses levées de fonds, rachats ou acquisitions parmi les éditeurs de solutions CRM et de routage.

En effet, sous peine de devenir toujours plus de simples canons à email, les routeurs doivent évoluer en remontant la chaîne de valeur vers la data.

Néanmoins, nous pensons que bon nombre de spécialistes du routage sous -estiment la complexité de l’intégration de la data.

Leur chemin risque donc d’être semé d’embûches et il faudra plusieurs années, à ceux qui réussiront, pour construire des solutions intégrant de manière performante routage et data- driven recommandation. Gageons qu’en 2013, il y aura encore beaucoup d’annonces sur le sujet de la recommandation de la part de routeurs.

•Tendance n° 3 : De l’importance des données clients à la vague Big Data
L’arrivée de la vague Big Data permet la redécouverte salutaire de l’importance et de la valeur des données clients pour le marketing. Grâce à cette vague, les données clients, leur capture, leur stockage et surtout leur exploitation sont devenus un sujet de préoccupation des directeurs marketing.

Nous ne pouvons que nous en féliciter. Le Big data, en tant que tel, est en réalité un ensemble de techniques de parallélisation massive des traitements sur des milliers de machines. Chacun rêve de nouveaux services rendus possible par une exploitation sans contrainte des données.

On découvrira que la seule contrainte reste le coût de ces techniques et, in fine, nous pensons que peu d’applications réellement big data verront le jour. Cette bulle a néanmoins un effet très positif, car elle permet de remettre la data au centre des préoccupations des directions marketing.

•Tendance n° 4 : Les experts des réseaux sociaux émergent après des années d’euphorie
 
Les investissements dans les réseaux sociaux ont été très élevés depuis deux ou trois ans parmi les sites e-commerce et les sites média. A l’heure des comptes, le retour sur investissement est rarement là.

La bulle s’est bien dégonflée en 2012 et nous pensons qu’en 2013 seront courtisés ceux qui ont réussi à intégrer les réseaux sociaux dans leur mix marketing et à créer une valeur lisible.

Probance annonce les 5 tendances 2013 du marché l’ECRM et son bilan de l’année 2012
Contacter le fournisseur

Tribune d’expert par Emmanuel Duhesme, CEO de Probance, éditeur nominé aux E-Commerce Awards 2012.

01 septembre 2012

Le marketing One-to-One, c'est maintenant

Depuis longtemps, tout le monde rêve de faire du marketing One-to -One, mais y arriver de manière concrète est difficile. De nombreux fournisseurs ont proposé des solutions qui se sont révélées survendues et le terme a perdu de son sens. Pragmatiques, les marketeurs se sont contentés de solutions leur permettant d’améliorer leur segmentation et leur ciblage.

Aujourd’hui, pourtant, quelques applications existent. Ces dernières permettent non pas de construire des cibles pour des messages formatés, mais de créer des messages personnalisés dynamiquement par des moteurs statistiques intelligents, seuls capables d'identifier les attentes des clients à partir de la multitude de données collectées. Le marketing One-to-One reprend donc son sens et peut ainsi devenir réalité.

Ainsi, par exemple, pour un client ayant fait un panier abandonné sur un barbecue : au lieu de lui pousser la prochaine promotion sur les canapés en cuir qui n’a aucun lien avec ses actions passées, la bonne démarche One -to-One est plutôt de lui proposer des offres sur des produits appartenant au même univers que celui de son panier comme des tables de jardin, des transats, etc.

Les raisons de la prédominance du marketing One-to-One

Voilà quelques années que la publicité traditionnelle par email baisse en efficacité : les taux de clics et d’ouvertures s’effondrent et il devient impératif de trouver de nouvelles méthodes pour s’adresser de manière pertinente aux clients et ne pas les faire fuir chez la concurrence. En effet, les clients n’acceptent plus d’être « spammés », c'est-à-dire visés par une offre qui ne leur correspond pas.

Nous sommes convaincus que tous les acteurs du e-commerce, quelle que soit leur taille, seront équipés de solutions de marketing One-to-One d’ici à 2015. C’est la raison pour laquelle l’accès à des applications simples à utiliser et accessibles à tout e-commerçant est un must have.

L’état de grâce du marketing One-to-One

Nous pensons que le marketing One-to-One est devenu incontournable et qu’il supplantera tous les autres par son efficacité. En outre, il va révolutionner les relations entre les e-commerçants et leurs clients, et rétablir enfin le dialogue entre eux. C’est la pertinence du dialogue qui va créer l’attachement à la marque sur Internet.

Les éditeurs de solutions « One -to-One marketing » se doivent d'adapter offres et prix à cette nouvelle donne pour prendre des parts de marché. Comme les logiciels CRM de gestion des forces de vente avant eux, les logiciels de gestion de campagne vont devenir Plug & Play, configurables online, sans engagement de durée et commercialisés à des prix lisibles et accessibles.

C'est la condition sine qua non pour prendre les parts d'un marché qui s'est considérablement démocratisé au cours des derniers mois. Les e-commerçants et les internautes, et donc tout l'écosystème du web marchand, seront les grands gagnants de cette saine évolution.
 


 

Tribune d’expert par Emmanuel Duhesme, CEO de Probance, éditeur nominé aux E-Commerce Awards 2012.
Contacter le fournisseur
Trouvez vos prestataires Faites votre demande, puis laissez nos équipes trouver pour vous les meilleures offres disponibles.
Trouvez vos futurs clients Référencez vos produits et services pour améliorer votre présence sur le web et obtenez des demandes qualifiées.